La donnée au cœur de la réglementation

Le cadre général a été exposé par Nathalie Wardé, Consultante et Formatrice qui détaille l’évolu- tion continue des règlementa- tions dans ce secteur. Des récents scandales ont conduit les Autorités de Santé à publier des règlementations tant au niveau international (comme l’OMS) qu’au niveau national et européen, notamment en matière de Bonnes Pratiques de Fabrication, Bonnes Pratiques de Distribution et traçabilité des produits de santé a n de renforcer abilité et sécurité de la Supply Chain.

Le but final est bien de lutter contre l’introduction de produits falsifiés dans la chaîne officielle de distribution et de résoudre l’équation «le bon produit au bon patient».

Le modèle de gouvernance

Selon Nadim Wardé, Partner and Senior Consultant chez aroun- Data consulting, la gouvernance des données se dé nit par la gestion proactive des données permettant ainsi la maitrise de la gestion de la chaine de l’infor- mation produit, La gouvernance induit une qualité des données qui re ète la qualité des données-produit aux yeux des clients et consommateurs.

Les objectifs de la gouver- nance sont principalement l’établissement d’une source unique de la donnée et une ré- duction des coûts opérationnels. Face aux différents enjeux (ex- plosion du volume de données et échanges, environnement réglementaire), la mise en place d’une gouvernance devient un impératif. Cette gouvernance n’est pas un projet IT; c’est un processus qui doit impliquer le métier. Le choix d’une solution doit représenter le dernier mile de la mise en place de la gou- vernance.

Une bonne gouvernance permettra l’appropriation des données et la maitrise de l’infor- mation diffusée au sein et hors de l’entreprise.

Le Master Data Management au service de l’organisation chez Galderma

La problématique de modélisa- tion a été un des sujets prio- ritaires chez Galderma/Nestlé Skin Health. À son tour Christel- le Patriarca, Head of Global Master Data Management a expliqué comment coordonner les acteurs métiers d’une organi- sation qui fait face à des enjeux complexes de fusions et acquisi- tions.

À l’heure où les acteurs de l’entreprise commencent à con- sidérer les données comme des immobilisations incorporelles critiques, le data manager va accompagner les décideurs pour leur permettre de mettre en œuvre ef cacement la qualité et l’échange de données dans l’ensemble des départements de l’entreprise.

C’est en constituant un Co- mitédegouvernancededonnées, composé notamment de mem- bres du comité exécutif (Opéra- tions, Finance) que Christelle Patriarca a lié les différents acteurs et a permis une gestion transversale des données.

«Garantir la simplicité et le pragmatisme dans le discours devient une nécessité» conclut Christelle Patriarca.